Infos espèces

Rongeurs

Le Rat noir ou Rat des Greniers

Caractéristiques :

Le Rat noir (Rattus rattus) vit dans les lieux secs et perchés, (greniers, charpentes...), nidifie dans les greniers, plaques d'isolants, les murs, les arbres... mais ne creuse jamais de terriers.
Son comportement alimentaire est le suivant : il est carnivore, granivore et carnassier. Il mange 10% de son poids (20 à 25g) et a besoin de très peu d'eau.

Comment reconnaître le Le Rat noir ou Rat des Greniers :

Il a un pelage noir ou gris, a de grandes oreilles arrondies et sa queue est plus longue que l'ensemble tête + corps (de 14 à 23cm). Son poids est entre 140g à 230g.
Il a entre 3 à 5 portées par an, de 6 à 10 petits
Comment le répérer :  des crottes cylindriques, très sèches noires. Des empreintes de pattes, de queues sur la poussière. Matériaux de nids, isolation endommagée, carton, bois et cables électriques rongés

NOTRE CONSEIL

Soyez patients, le rat noir est très méfiant et il est normal qu'il ne consomme pas les appâts dès leur installation. Disposez les appâts en hauteur sur les chemins des cables éléctriques, les poutres, dans les faux plafonds et les plaques d'isolation.
 

Pour un traitement efficace et sécurisé contre les rongeurs, il faut dans un premier temps repérer les indices de présence (crottes, nids, dégâts, traces...) et disposer les appâts près de ceux-ci. Condamner au maximum les accès des rongeurs, éliminer ou rendre inaccessibles les sources de nourriture qui attirent les rongeurs. Il faut privilégier une lutte sécurisée en installant les appâts dans des boites sécurisées telles que les SECURI'BOITES MYRIAD.

La Souris domestique

Caractéristiques :

La Souris domestique (Mus musculus) envahit les immeubles et les restaurants de nos villes, à la campagne elle vit dans les fermes, les endroits de stockage d'aliments, mais aussi dans les jardins et les champs, et elle fait un nid.
Elle vit en tribu, a une odeur d'identification et parfois nid commun où plusieurs femelles mettent bas. Les nids peuvent également se trouver dans des endroits insolites. Elle est peu méfiante et très curieuse mais son rayon d'action est faible, de l'ordre de quelques mètres. Elle est rapide, agile grimpe très bien et se faufile partout.
Son comportement alimentaire, elle est omnivore, grignote toutes les matières et décortique les grains.Elle mange de 3 à 5g par jour, n'a pas besoin d'eau, est très curieuse et s'intéresse à toute nouvelle nourriture. Ne consomme pas les aliments souillés.

 

Comment reconnaître le La Souris domestique :

Son pelage est marron clair à gris clair, elle a de grandes oreilles plutôt pointues et sa taille longueur tête + corps (sans la queue) est de 6 à 10cm et sa queue normalement plus longue que l'ensemble. Son poids est de 12 à 22g.
Elle a entre 5 à 10 portées par an , de 4 à 8 petits.
Comment la repérer : des crottes dispersées, brunes, en forme de grains de riz, de 3 à 6 mm de long. Des dégâts sur les papiers, les emballages, les tissus. Aliments stockés grignotés.

NOTRE CONSEIL

La souris consommant très peu de nourriture à la fois et ayant un rayon d'action limité à quelques mètres autour du nid, disposez des appâts très rapprochés partout où vous voyez des crottes.
Soyez vigilant, car l'infestation peut reprendre très vite.

Pour un traitement efficace et sécurisé contre les rogneurs, il faut dans un premier temps repérer les indices de présence (crottes, nids, dégâts ...) et disposer les appâts près de ceux-ci. Condamner au maximum les accès des rongeurs, éliminer ou rendre inacessibles les sources de nourriture qui attirent les rongeurs. Il faut privilégier une lutte sécurisée en installant les appâts dans des boites sécurisées telles que les SECURI'BOITES MYRIAD.

Le Rat d'égout ou Surmulot

Caractéristiques :

Le Rat d'egout ou Surmulot (Rattus norvegicus) vit dans les lieux humides, sous-sol des habitations, les endroits sombres et humides, les berges, égoûts,... et creuse des terriers dans le sol, près des points d'eau qui peuvent atteindre jusqu'à 40cm de profondeur. Il peut sauter plus de 75 cm de hauteur et escalader un mur lisse.
Il vit essentiellement la nuit, est intelligent et méfiant de nature. Il est néophobe, méfiant vis-à-vis de tout ce qui est nouveau dans son environnement.
Son comportement alimentaire, il est carnivore et granivore, de plus il a besoin d'eau en permanence. Il mange 10% de son poids (environ 30g). Il se nourrit plusieurs fois la nuit, presque toujours sur le même site. Ne consomme pas les aliments souillés par des déjections. Il a un comportement spécifique, il amasse des réserves alimentaires qui le plus souvent ne sont pas consommés (maxi 40%). Il est capable d'associer des symptômes à la prise de nourriture.
Il vit en colonies identifiées par une odeur spécifique et chaque individu a sa propre odeur. Il vit en colonies hiérarchisées, mais nidifie de façon isolée : individus dominants (en général les plus anciens), les individus intermédiaires et les individus dominés.

 

Comment reconnaître le Le Rat d'égout ou Surmulot :

Il a un pelage marron clair à marron foncé, a de petites oreilles et sa queue est inférieure ou égale à tête + corps. Son poids est entre 230 à 500g.
Il a entre 5 à 6 portées par an , de 6 à 12 petits.
Comment le repérer : des crottes brunes de taille et de forme de noyau d'olive de 10 à 15 mm de long qui peuvent être groupées ou dispersées. Des traces grasses, brunâtres, mais aussi des empreintes sur le sol et des coulées dans la végétation. Effondrement des berges et destruction des végétaux. Et également la dégradation des câbles électriques et odeur d'urine.

NOTRE CONSEIL

Ne déplacez pas les objets derrière lesquels le rat d'égout se déplace et se cache, car il est méfiant et très intelligent.
Le rat d'égout ayant besoin d'eau, disposez les appâts près des points d'eau.

Pour un traitement efficace et sécurisé contre les rongeurs, il faut dans un premier temps repérer les indices de présences (crottes, traces, dégâts, terriers...) et disposer les appâts près de ceux-ci. Condamner au maximum les accès des rongeurs. Il faut privilégier une lutte sécurisée en installant les appâts dans des boîtes sécurisées telles que les SECURI'BOITES MYRIAD.

Le Lérot

Caractéristiques :

Le Lérot (Eliomys quercinus) vit dans les bois, jardins et vergers, mais également dans les habitations en automne, où il hiberne d'octobre à avril. Il fait son nid et vit en couple avec les petits dans les vergers (une seule portée par an).
C'est un rongeur à la fois terrestre et arboricole, qui est extrêment craintif.
Son comportement alimentaire, il est essentiellement frugivore, granivore, insectivore et carnivore, prédateur d'oiseaux. Il ne constitue pas de réserve alimentaire avant hibernation.
 

Comment reconnaître le Le Lérot :

Il a un pelage brun rouge, des grandes oreilles, des yeux saillants et le tour des yeux noir, et sa queue est quasiment identique à l'ensemble tête + corps (12 à 15 cm). Le lérot est capable de laisser la fourrure de sa queue, un peu comme un lézard quand il est attaqué par un prédateur, c'est un vrai acrobate.
Son poids est entre 60 et 140g. Il a 1 portée par an de 2 à 8 petits.
Comment le repérer : crottes de 1cm de long. Des nids dans les isolations au grenier et du tapage nocturne.
 

NOTRE CONSEIL

Le Lérot hiberne à l'automne dès que la température est inférieure à 10°C souvent dans les greniers et sous-pentes. Pour éviter cela pensez à bien condamner les accès aux toits (lucarnes, tuyaux d'évacuation, gaines, tuiles cassées...).

C'est une espèce appartenant à la famille des Gliridae, espèce protégée par la convention de Berne (Annexe III) et par conséquent sa lutte est interdite.

Le Mulot Sylvestre

Caractéristiques :

Le Mulot sylvestre (Apodemus sylvaticus) vit dans les champs, jardins et habitations. Il fait un nid. C'est un habile grimpeur qui se déplace par bonds, on l'appelle aussi "souris sauteuse". Il est actif toute l'année et creuse des galeries parfois profondes. La peau de sa queue a la propriété de se rompre facilement pour permettre à l'animal de s'enfuir s'il est saisi par un prédateur. Il est discret, peu sociable et vit en couple.
Son régime alimentaire : il consomme des plantes, graines, baies, champignons mais aussi des insectes, vers et escargots. Il apprécie également le maïs, blé et l'avoine. Il fait des provisions.

Comment reconnaître le Le Mulot Sylvestre :

Il a un pelage gris et fauve sur le dos, et le ventre blanc. Il a des grandes oreilles à pavillon élargi, des gros yeux saillants, une queue très effilée et sa longueur tête + coprs (8 à 10cm). Son poids est entre 10 et 30g.
Il a entre 3 à 5 portées par an de 8 à 8 petits. Il a les membres postérieurs plus longs que les antérieurs (animal sauteur).
Comment le repérer : il fait des dégâts sur les plantules, semis, fruits (serres horticoles, fraisiculture...). On retrouve des amas de graines, des trous percés dans les noisettes, des traces de dents. Il creuse également des galeries profondes et terriers de 2 à 3 cm de diamètre environ. Il niche dans les garages, débarras, abris de jardin ... à l'automne.

NOTRE CONSEIL

Surveillez également les bâtiments à l'intérieur desquels les mulots peuvent s'introduire pour consommer des produits d'alimentation humaine et dégrader les matériaux d'isolation.

Pour un traitement efficace et sécurisé contre les mulots, il faut dans un premier temps repérer les indices de présence (crottes, terriers, dégâts...) et disposer les appâts près de ceux-ci dans des boites d'appâtages sécurisées telles que les SECURI'BOITES MYRIAD.

Le Campagnol des Champs

Caractéristiques :

Le Campagnols des Champs (Microtus arvalis) vit en campagne dans les plaines, et plus particulièrement dans les prairies permanentes, jachères, colzas, luzernes et blés. Il fait des galeries superficielles jalonnées de nombreux trous béants reliés en surface par des coulées où il dépose des crottes. Il est très sociable, actif jour et nuit et vit en couple.
Son comportement alimentaire : il s'alimente presque exclusivement en surface. Il est herbivore et consomme plus particulièrement les parties aériennes des céréales (graminées, jeunes céréales, semences, épis) et également granivore. En vergers, la base des troncs est rongée, ainsi que les racines.
 

Comment reconnaître le Le Campagnol des Champs :

Il a un pelage brun clair sur le dos et un ventre grisâtre. Son museau est arrondi, il a des gros yeux saillants et ses oreilles sont petites et rondes. Sa longueur tête + corps (8,5 à 12 cm) et sa queue est courte. Son poids est entre 20 et 50g.
Il a entre 5 à 8 portées par an, de 3 à 7 petits. Ce rongeur est sujet à pullulations cycliques redoutables (1200 indiv/hect).
Comment le repérer : des crottes cylindriques noires de la grosseur d'un grain de riz. Des galeries très superficielles jalonnées de nombreux trous ronds, d'un diamètre de 3cm, reliés en surface par des coulées (herbes jaunies).

NOTRE CONSEIL

Les pullulations de campagnols peuvent avoir des conséquences catastrophiques. Il faut faire de la surveillance et traiter précocement.

Pour un traitement efficace et sécurisé autour des bâtiments, il faut très rapidement repérer les indices de présence (crottes, trous, coulées, galeries...) et disposer les appâts dans des boîtes d'appâtages sécurisées telles que les SECURI'BOITES MYRIAD. Pour la lutte en zone cultivée, vous devez vous adresser à l' O.V.S (Organisme à Vocation Sanitaire) de votre département.
 

Le Campagnol Terrestre ou Rat Taupier

Caractéristiques :

Le Campagnol Terrestre ou Rat Taupier ( Arvicola terrstris) vit dans les prairies et cultures d'altitude (Massif central, Franche comté, Jura). Il mène une vie souterraine et est actif le jour et la nuit. Il fréquente les prairies, les potagers et les plantations. Il creuse des galeries dans le sol et forme des monticules à la surface évoquant les taupinières (tumuli)
Son comportement alimentaire, il consomme essentiellement les parties souterraines des plantes, racines, bulbes et tubercules. Il n'hésite pas non plus à s'attaquer aux grosses racines des arbres.

Comment reconnaître le Le Campagnol Terrestre ou Rat Taupier :

Il a un pelage brun sombre, n'a pas de cou, ses oreilles sont petites et arrondies. Sa queue est courte et velue, et sa longueur tête + corps (de 12 à 20cm). Son poids est entre 60 et 120g.
Il a entre 4 à 6 portées par an, de 3 à 7 petits. Ce rongeur est sujet à pullulations cycliques redoutables (1200 indiv/hect).
Comment le repérer : en creusant ses galeries, il fait des tumili très rapprochés contrairement aux taupinières, de plus la terre évacuée est comme tamisée, la taille des grains est inférieure à des petits pois. La galerie du campagnol débouche en biais à l'air libre alors que celle de la taupe débouche verticalement. La végétation dépérit au dessus des galeries.
On constate des traces de dents au niveau du collet des jeunes arbres.

NOTRE CONSEIL

Vous pouvez utiliser le Détaupeur avec son "Kit spécial Campagnol terrestre".

www.detaupeur.com
 

Le Campagnol Provençal

Caractéristiques :

Le Campagnol Provençal (Microtus Duodecimcostatus) vit dans les milieux ouverts, champs, sables littoraux, vergers et cultures légumières et occasionne de gros dégâts. Il mène un vie souterraine, c'est un animal fouisseur. Ses galeries n'ont en général pas d'ouverture externe. On le retrouve uniquement dans la zone méditéranéenne( plus particulièrement en Languedoc et dans la vallée du Rhône).
Il est actif le jour et la nuit, et vit en couple.
Son régime alimentaire, il se nourrit essentiellement de l'écorce des racines, des tubercules, des bulbes et rhizomes, graines et fruits tombés au sol.

Comment reconnaître le Le Campagnol Provençal :

Il a un pelage brun-roux sur le dos, plus clair sous le ventre. Ses oreilles sont petites et arrondies, qui sont enfouies dans le pelage. Sa queue est courte et sa longueur tête + corps (de 8 à 11cm). Son poids est entre 18 et 25g.
Il a entre 4 à 5 portées par an de 3 à 7 petits. Reproduction hivernale de septembre à avril. Longévité élevée de 2 à 3 ans.
Comment le repérer : il fait des galeries de 2cm de diamètre, avec des petits monticules de terre (pas de vraies taupinières). On constate une disparition totale des racines de légumes ou de porte-graines et dépérissement de la plante.

NOTRE CONSEIL

Traiter dès l'apparition de terriers et de dégâts pour éviter l'infestation.

Pour un traitement efficace et sécurisé autour des bâtiments, il faut très rapidement repérer les indices de présence (crottes, trous, coulées, galeries...) et disposer les appâts dans des boîtes d'appâtages sécurisées telles que les SECURI'BOITES MYRIAD. Pour la lutte en zone cultivée, vous devez vous adresser à l' O.V.S (Organisme à Vocation Sanitaire) de votre département.
 

 
 

Le Rat Musqué

Caractéristiques :

Le Rat Musqué (Ondatra zibethicus) vit dans les berges, à proximité des plans d'eau, hutte au milieu des plans.
Son comportement alimentaire, il est herbivore (plantes aquatiques) et en hiver il complète son alimentation par quelques animaux aquatiques, il est capable d'ouvrir des coquillages (moules d'eau douce).

Comment reconnaître le Le Rat Musqué :

Son pelage est brun jaunâtre. Ses pattes postérieures sont palmées et sa queue est plate. Son corps mesure 30 à 35 cm et sa queue de 20 à 25cm.
Son poids est entre 600 et 1500g quand il est sec.
Il a 3 portées par an de 5 à 9 petits.
 

NOTRE CONSEIL

Pour cette espèce, la lutte est règlementée (Arrêté du 6 Avril 2007) et la lutte chimique est interdite.
 

 
 

Le Ragondin

Caractéristiques :

Le Ragondin (Myocastor coypus) vit dans les fossés et canaux reliant les marais, mais également dans les rivières et eaux saumâtres. Il construit des terriers à proximité des points d'eau.
Son régime alimentaire, il est herbivore, il consomme les cultures céréalières (maïs, blé), des plantes aquatiques et également des moules d'eau douce.
 

Comment reconnaître le Le Ragondin :

Il a un pelage noirâtre, ses pattes postérieures sont palmées. Il possède 4 grandes incisives oranges tirant sur le rouge. Son corps mesure de 40 à 60 cm et sa queue de 24 à 45 cm.
Son poids est entre 6 et 10kg.
Il a 2 portées par an de 5 à 6 petits.

NOTRE CONSEIL

Pour cette espèce, la lutte est règlementée (Arrêté du 6 Avril 2007) et la lutte chimique est interdite.
 

 
 

Le Loir

Caractéristiques :

Le Loir (Glis glis) vit dans les forêts et les bâtiments abandonnés. Il fait son nid dans des creux d'arbres, murailles ou dans les branches. Il vit en couple ou en petits groupes familiaux sédentaires sur un territoire d'environ 3 à 4 hectares. Il hiberne à l'automne dès que la température descend en dessous de 10°C.
Son comportement alimentaire, il est omnivore mais les fruits secs et graines sont ses aliments préférés. Il peut être également carnivore. Il stocke beaucoup de nourriture avant sa période d'hibernation.

Comment reconnaître le Le Loir :

Il a une épaisse fourrure grise, des petites oreilles, des yeux saillants, sa queue est touffue, légèrement plus courte que l'ensemble tête + corps (de 13 à 18 cm). Son poids est entre 80 et 180g.
Il a entre 1 à 2 portées par an de 4 à 5 petits.
Comment le repérer : des crottes de 1cm de long. Un nid, construction ovoïde d'une bonne quinzaine de centimètre de diamètre faite de brindilles, mousses, feuilles, herbes sèches avec une ouverture latérale. Les loirs s'introduisent dans les greniers et s'attaquent aux isolations pour confectionner leurs nids, de plus on peut entendre du tapage nocturne sous les toits.Le loir grogne, crie et siffle.

NOTRE CONSEIL

Le Loir hiberne à l'automne dès que la température est inférieure à 10°C souvent dans les greniers et sous-pentes. Pour éviter cela pensez à bien condamner les accès aux toits (lucarnes, tuyaux d'évacuation, gaines, tuiles cassées...).

C'est une espèce appartenant à la famille des Gliridae, espèce protégée par la convention de Berne (Annexe III) et par conséquent sa lutte est interdite.